Le plateau audiovisuel du SAM : un outil de production

Situé au sein du Parc technologique Universitaire de l’université de La Réunion, le plateau audiovisuel et multimédia se situe au Service Audiovisuel et Multimédia de la DUN (Direction des Usages du Numérique).

C’est un outil dévolu à la création, la production d’œuvres audiovisuelles et numériques.

Ce plateau présente une offre globale unique à La Réunion. Son équipement technique permet aujourd’hui d’envisager de multiples applications dans des domaines aussi variés que la formation, la recherche, les spectacles vivants, le cinéma, le documentaire, la télévision et le web.

Ce plateau s’adresse aux acteurs du monde culturel ou de la recherche en ouvrant des perspectives à la création artistique.

Sa structure est constituée  :

  • 1 plateau de 180m2 avec cyclorama (panorama circulaire)
  • 1 ensemble d’éclairage d’une puissance de 60 KW
  • 2 loges avec douches, vasques, miroirs et meubles de rangement
  • 2 tonneaux de distribution électrique 16 entrées 16A
  • 1 gradin rétractable permettant d’accueillir jusqu’à 40 personnes

D’un point de vue moyen humains, la régie audiovisuelle permet la configuration suivante :

  • 1 cadreur
  • 1 réalisateur
  • 1 ingénieur du son

Le cadreur travaille avec 5 caméras tourelles Haute-Définition. Il les pilote directement de la régie audiovisuelle via une télécommande. Ce système permet d’avoir un seul cadreur au lieu d’un cadreur par caméra.

Le réalisateur sélectionne en direct les images et peut rajouter des effets (tel que l’incrustation de titres) ou des habillages (tel que des panneaux de générique) via une régie vidéo Haute Définition. La captation est ensuite enregistrée sur un ordinateur équipé d’une carte vidéo 4 entrées. Cela permet d’enregistrer 4 signaux différents en Haute Définition sur des disques durs SSD d’un 1 To chacun.

L’ingénieur du son pilote une console son numérique avec un système de 6 microphones sans fil et de plus d’une dizaine de microphones filaires. Il mixe toutes ces sources qui sont ensuite enregistrées sur un enregistreur vidéo numérique.

Il est possible de diffuser le signal enregistré sur internet. Nous utilisons à ces fins des ordinateurs portables avec un logiciel de streaming qui transforme le signal via un convertisseur vidéo.

Compte-tenus des connaissances pointues qu'exige l'utilisation de ce plateau, tout projet nécessite une période de réflexion ou avant-projet afin de réfléchir à la fois à la faisabilité et au dispositif le plus pertinent pour le cas envisagé.

Nous pouvons, par exemple, vous montrer le synoptique du programme “DU addictologie” qui a été créé par le SAM puis validé par l’OBSUN :

Emmanuel Pons